Nouveau Diagnostic Dpe

Publié le 01/10/2021
 
 
 
Le diagnostic de performance énergétique est obligatoire depuis 2006 pour tous les logements en location ou achat immobilier. Il a pour objectif de réduire la consommation énergétique des biens immobiliers et de limiter les émissions de gaz à effet de serre.
 
Peu fiable et inéquitable jusqu'à présent, il a été revu, et un nouveau DPE est entré en vigueur le 1er juillet 2021 (loi ELAN). Plus complet et lisible, il prendra un caractère opposable (jusqu'ici, il était informatif). 
 
Quels changements cela implique t-il pour les propriétaires ? Comment améliorer la note d'un DPE ?

 

CHANGEMENTS DU NOUVEAU DPE

La grille de notation du DPE reste inchangée : la note A représente les logements ayant la meilleur performance énergétique, les habitations notées F et G sont considérées comme des passoires thermiques.

Pour le reste, le DPE a été profondément remanié et ne repose plus uniquement sur l'évolution de la consommation d'énergie primaire. La méthodologie a été revue et repose désormais sur les 3CL (calcul de la consommation conventionnelle des logements).

le DPE est plus fiable et s'applique de façon homogène à tous les logements.

 

QUE PREND T'IL EN COMPTE ?

  • Type de chauffage (électrique, pompe à chaleur ...) et sa consommation
  • Les consommations d'éclairage, de ventilation et de climatisation
  • La production d'eau chaude sanitaire
  • Le volume de gaz à effet de serre produit par le logement : on passe d'un DPE thermique à un DPE environnemental
  • Les statistiques météorologiques mises à jour
  • Le niveau d'isolation et des matériaux utilisés 

Ces changements vont avoir un impact sur la notation des habitations. Certaines vont voir leurs notes s'améliorer, mais beaucoup vont les voir baisser, ce qui a un impact sur la valeur du bien immobilier. 

Selon les régions, passer d'une note D à F ou G entraîne une baisser de valeur de 3 à 18 % pour une maison et de 3 à 9 % pour un appartement. 

 

QUELS TRAVAUX ENTREPRENDRE ?

Si avec la mise en place du nouveau DPE l'habitation de votre client est rétrogradée à une note inférieure et donc dévaluée, c'est peut-être l'occasion de lui suggérer de réaliser des travaux d'amélioration de performance énergétique. 

Les travaux à entreprendre dépendent des caractéristiques du logement.

Les premières victimes du nouveau DPE sont les habitation chauffées au fioul, bois et dans une moindre mesure au gaz. La solution peut paraître simple : changer son moyen de chauffage et ainsi améliorer sa notation climatique.

Néanmoins, si le logement est mal isolé, la consommation d'énergie explosera et a notation de consommation d'énergie chutera. C'est pourquoi il est important de penser ses travaux de rénovation dans la globalité. Isoler un logement ne sert à rien pour l'amélioration du DPE, si la source du chauffage a un mauvais bilan carbone.

Afin d'aider les particuliers à réaliser des travaux de rénovation efficaces, permettant d'améliorer le DPE, le gouvernement a mis en ligne le site faire.gouv.fr afin de faciliter, accompagner et informer pour la rénovation énergétique. Vos clients peuvent établir un bilan de leur consommation énergétique, identifier les aides financières telles que Ma Prime Renov, les CEE (Certificats d'Economies d'Energies) et les aides bonifiées, mais aussi trouver des artisans RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) qui sont formés et certifiés pour réaliser des travaux de rénovation énergétique.

 

EST-IL OPPORTUN DE VENDRE SON BIEN IMMOBILIER AUJOURD'HUI ?

La mise en place du nouveau DPE va peut-être jouer en faveur des vendeurs. Si le logement est récent, il a toutes les chances de répondre aux nouveaux critères du DPE et il peut prendre de la valeur. En effet, les constructions récentes respectent la norme RT2012 et elles obtiennent un bon DPE. Il n'y a donc aucun intérêt à vendre trop vite.

Par ailleurs, pour les maisons ou appartements anciens, dont vos clients prévoient de se séparer dans le futur (déménagement dans une autre région ou un espace plus vaste), la question mérite d'être posée.

Tout dépend si le logement a déjà un DPE. Comme il est obligatoire d'en fournir un lors de la vente, soit le vendeur accepte de vendre en l'état à un prix déprécié, soit il effectue des travaux pour valoriser le bien avant la vente. Soit un DPE a été réalisé entre 2013 et 2017 et reste valable jusqu'en 2022 ou réalisé entre 2017 et le 30/06/2021 et reste valable jusqu'en 2024 et si la note du nouveau DPE risque d'être inférieure, mieux vaut vendre maintenant sans dépréciation de valeur. 

 

POUR LES CLIENTS BAILLEURS ?

La question est plus délicate en ce qui concerne les propriétaires bailleurs, dont les logements sont anciens. A l'horizon 2028, il ne sera plus autorisé de proposer des habitations à la location dont le DPE est classé F ou G, les fameuses "passoires thermiques".
 
Il faudra alors leur conseiller deux options :
  • Effectuer des travaux de rénovation, qui permettront d'améliorer le confort des locataires et d'augmenter le loyer
  • Vendre, sachant que la négociation peut s'avérer délicate car il est probable que le potentiel acheteur ait connaissance de ces dispositions.

 

Le nouveau DPE va donc chambouler le classement énergétique des habitations en France. Il y aura des gagnants et des perdants. Néanmoins, il faut garder à l'esprit qu'il a été mis en place pour limiter notre impact sur le climat et qu'il vise donc à préserver notre environnement. De plus, en encourageant les travaux de rénovation énergétique, c'est de l'avenir du parc immobilier français dont il est question.

 

 

Century 21 Immobilière de Plaisance

73 avenue du Maréchal Foch

93360 Neuilly Plaisance

01 49 44 63 30

ag2615@century21france.fr

GESTION / LOCATION / FAIRE GERER / LOUER / DEFISCALISER

 

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous