Bilan De L'Immobilier Face A La Crise Sanitaire

Publié le 14/04/2021

 

 

Laurent VIMONT, le président de Century 21 était l'invité de BFM Business. Il remarque qu'après 3 confinements, les envies des Français en terme d'immobilier ont évoluées.

Laurent VIMONT s'exprime à propos du 1er confinement 2020 :

"Il y a eu pendant 2 mois des situations de vie très difficiles. C'était une survie. Cette souffrance a généré des envies d'air, de verdure, parce qu'à l'époque, les gens ne pouvaient pas sortir du tout".

Il constate que sur le site du réseau immobilier, la recherche de maison a augmenté de 146 % au mois d'avril et mai 2020.

D'autre part, si les Français ont envie d'acheter une maison, ils ne sautent pas le pas pour autant.

"Les intentions ne sont pas les actions. Ce que l'on observe dans nos chiffres, c'est qu'on a une forte hausse d'achats de maison (+ 18%), contre une hausse de 12% des ventes d'appartements (entre le 1er trimestre 2020 et le 1er trimestre 2021). On voit des hyper centres qui commencent à être moins intéressants. On voit des Français qui, pour le prix de vente d'un appartement en hyper centre, achètent un appartement ou une maison à 5 ou 10 km. Avec le même prix, ils ont des m² en plus. On remarque une volonté de vivre mieux".

 

LA REVANCHE DES VILLES MOYENNES.

"L'hyper centre c'est bien mais ça a ses limites".

Il note que des villes dites préfectorales voient leur retour en grâce. Il y a des villes comme Dijon et Maubeuge qui étaient un petit peu désenchantées, voient à nouveau des clients arriver parce que l'espace est plus important, que les prix au m² sont moins élevés et qu'avec le télétravail on peut télétravailler 2 jours sans avoir les temps de transport tous les jours.

 

LE RETOUR DU PAVILLON ?

Dans la capitale, les prix au m² ont baissés de 3.1 % sur 1 an au 1er trimestre 2021. Laurent VIMONT rappelle que le marché Parisien est cependant un marché particulier. C'est une grande capitale européenne et mondiale, dont la clientèle internationale a quasiment disparu depuis 1 an, ce qui pèse à la baisse sur les prix.

 

Est-ce le retour du pavillon ?

"Il y a un vrai mouvement. Ce qui est certain, c'est que la recherche d'un espace vert, d'un parc, d'un jardin personnel, d'une terrasse ou d'un balcon... sont dans les critères aujourd'hui, extrêmement mis en avant et importants. Donc il y a très clairement une hausse des ventes de maisons individuelles et de pavillons au détriment des appartements. Maintenant, est-ce durable ? Je ne sais pas. Ce qui est certain, c'est que c'est un phénomène à ne pas négliger dans les futures constructions". 

 

 

Century 21 Immobilière de Plaisance

73 avenue du Maréchal Foch

93360 Neuilly Plaisance

01 49 44 63 30

ag2615@century21france.fr

GESTION / LOCATION / FAIRE GERER / LOUER / DEFISCALISER

 

 

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous